Skip to main content

Fédération Internationale des Sociétés et Instituts pour l’Étude de la Renaissance

International Federation of Societies and Institutes for the Study of the Renaissance

Présentation et historique (1956-2014)

La FISIER a pour mission d’encourager et de promouvoir à l’échelle internationale les études sur la Renaissance, en favorisant les échanges entre les sociétés savantes et les centres de recherche de différents pays, en coordonnant des rencontres internationales, en soutenant les projets collectifs de ses organisations membres et en encourageant la publication de leurs travaux. Conformément à ses statuts, elle « se propose de favoriser l'échange d'information et de publications; d'encourager ou patronner des congrès internationaux ou des réunions de savants de caractère plus restreint; de promouvoir l'inventaire, la reproduction par photographie et par microfilms, et la publication dans toutes les formes possibles de sources originales, telles que textes, documents, matériaux musicaux et visuels de la période de la Renaissance; de promouvoir et de soutenir des projets individuels et collectifs soumis à la Fédération par ses organisations membres, par d'autres organisations ou par des savants individuels et d'encourager la publication des résultats de tels projets."

Sur la recommandation du Bureau du C.I.S.H. (Comité international des Sciences historiques), réuni à Madrid le 29 mai 1956, l'Association "Humanisme et Renaissance", fondée à Paris en 1931, qui représentait seule jusqu'alors les historiens de la Renaissance au sein du C.I.S.H., a accepté d'entrer en qualité de membre fondateur dans une "Fédération internationale des Sociétés et Instituts pour l'étude de la Renaissance." La Fédération fut effectivement fondée le 1er avril 1957 avec les sociétés et organismes suivants:

  • Association Humanisme et Renaissance (Genève, Suisse): Ch. Perrat (Pr.), F. Desonay (v.-Pr.), E. Droz (Secr.).
  • The Renaissance Society of America (New York, USA): J. W. Bennett (Pr.), W. Nelson (Ex. Secr.), E. B. Knowles (Tr.).
  • Centro Internazionale di Studi Umanistici (Roma, Italia): E. Castelli (Pr.).
  • Istituto Nazionale di Studi sul Rinascimento (Palazzo Strozzi, Firenze, Italia): Mario Salmi (Pr.).
  • Instituto Caro y Cuervo (Bogotà, Colombia): J. M. Rivas Sacconi (Dir.), F. Sanchez Arévalo (Secr. Gen.).
  • Association internationale des historiens de la Renaissance (Paris, France): M. Bataillon (Pr.), R. Marcel (Secr.).
  • Centre d'études supérieures de la Renaissance (Tours, France): P. Mesnard (Dir.).
  • Petrarca-Institut an der Universität Köln (Köln, Deutschland): F. Schalk (Dir.).
  • Institut de recherches et d'histoire des textes (Paris, France): J. Vielliard (Dir.).
  • Centro per la storia della Tradizione Aristotelica nel Veneto (Padova, Italia): C. Diano (Dir.)
  • Institut pour l'Etude de la Renaissance et de l'Humanisme (Bruxelles, Belgique): J. Lameere (Dir.).
  • American Society for Reformation Research (Iowa City, USA): W. J. Bouwsma (Pr.), R. M. Kingdon (Secr.-Tr.).
  • Heidelberger Akademie der Wissenschaften, Cusanus Commission (Heidelberg, Deutschland), H.-G. Gadamer (Dir.).
  • Koninklijke Nederlandse Akademie van Wetenschappen, Erasmus Commission ('s Gravenhage, Nederland): J. N. Bakhuizen van den Brink (Pr.), C. Reedijk (Secr.).

Le premier comité de la FISIER comprenait: Mario Salmi (Pr.), Rensselaer W. Lee (Secr-Tr.), Pierre Mesnard (Secr. For Europe). En décembre 1965, Pierre Mesnard (Tours) devint le nouveau président en remplacement de Mario Salmi; Alain Dufour (Genève, Suisse) devenait Secrétaire pour l'Europe. En 1966, parut le premier volume de la Bibliographie internationale de l'Humanisme et de la Renaissance compilant les travaux de 1965. En 1967, l'Abbé Raymond Marcel (Paris) devint le nouveau président de la Fédération, Rensselaer W. Lee le vice-président et Robert M. Kingdon (Iowa, puis Madison) le secrétaire-Trésorier, Alain Dufour restant Secrétaire pour l'Europe.En octobre 1972, après la mort subite de Raymond Marcel, Léon-E. Halkin (Liège, Belgique) fut élu président, R. M. Kingdon restant Secrétaire-Trésorier et A. Dufour, secrétaire pour l'Europe. La composition de ce comité resta inchangée de longues années. En 1989, Jean-Claude Margolin (Tours, France) devint président, Robert M. Kingdon vice-président, et J. M. De Bujanda (Sherbrooke, Canada) Secrétaire-Trésorier ; Francis Higman (Genève, Suisse) devint Trésorier-Adjoint, alors qu'Alain Dufour resta Secrétaire pour l'Europe. L'année suivante, F. Higman assuma seul la fonction de Trésorier. En 1995, Max Engammare (Genève, Suisse) devint Secrétaire à la Bibliographie en remplacement d'Alain Dufour et, en 1997, trésorier. En 1998, Augustin Redondo (Paris, France) devint le nouveau président. En 2007, année du cinquantième anniversaire de la Fisier, le bureau était composé de : Max Engammare (Président), Saverio Ricci (Secrétaire Générale), Ilana Zinguer (vice-secrétair), Hans Trapman (Trésorier), Luisa Secchi Tarugi (Milan), David Marsh (Rutgers Univ.) En 2008, Philip Ford (International Association for Neo-Latin Studies, Clare College, Trinity Lane UK –Cambridge CB2 1TL) devint président jusqu’en 2013, avec un bureau composé de:

  • Alexandre VANAUTGAERDEN, Secrétaire, Musée de la Maison d’Erasme,
  • Ingrid DE SMET, Secrétaire-adjoint, Centre for the Study of the Renaissance, French Studies, The University of Warwick
  • Catherine MAGNIEN, Trésorière, Société française d’Etude du Seizième Siècle
  • Luisa SECCHI TARUGI, Istituto di Studi Umanistici Francesco Petrarca, Milan
  • David MARSH, Renaissance Society of America
  • Rosanna GORRIS CAMOS, Gruppo di Studio sul 500 francese, Verona
  • Ileana ZINGUER, Association des Etudes du Moyen Age et de la Renaissance Université de Haïfa.

Depuis 2014, Véronique Ferrer (Centre Montaigne-TELEM, Université de Bordeaux) exerce les fonctions de présidente avec un bureau composé de :

  • Eugenio REFINI, Secrétaire, Centre for the Study of the Renaissance, Italian Studies, Warwick,
  • Ingrid DE SMET, Secrétaire-adjointe, Centre for the Study of the Renaissance, French Studies, Warwick,
  • Bruno PETEY-GIRARD, Trésorier, Société française d’Étude du Seizième Siècle,
  • Philippe DESAN, Montaigne Studies Center, University of Chicago
  • Rosanna GORRIS CAMOS, Gruppo di Studio sul 500 francese,
  • Claude LA CHARITÉ, Canadian Society for Renaissance Studies-Société Canadienne d'Études de la Renaissance (CSRS-SCER),
  • Alexandre VANAUTGAERDEN, Bibliothèque de Genève.

logo_fisier.jpg